Le forum pour la ville de Calais

Jeu les Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les falaises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Nienna
Calaisien et fier de l'être !
avatar

Nombre de messages : 277
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: Les falaises   23/09/09, 01:43 am

Le lendemain, les cris des mouettes et les premiers rayons de soleil réveillèrent Nie. Elle s'étira, se mit sur son séant et admira la vue. Puis saisit sa besace et en sorti pain, fruits et calva pour son petit déjeuner.
Elle passa sa journée là, sur la falaise, alternant études et rêveries, avec juste un aller retour à la plage pour s'y baigner. Puis quand vint le soir, elle se décida à bouger pour rejoindre Junk qui avait été occupé toute la journée ailleurs. Elle prépara un coin pour deux, laissa Flicka brouter en liberté, avec .... ohhhhhh ! le cheval de Junk qui avait du profiter du sommeil de son maitre pour rejoindre sa jument... et marcha, le cherchant un peu partout dans Calais.

Ils se retrouvèrent nez à nez au coin d'une rue et s'enlacèrent spontanément.Elle leva les yeux et lui trouva un air fatigué.


Oh toi, tu as encore trop travaillé aujourd'hui, lui murmura-t-elle.

Ils s'embrassèrent tendrement et après s'être raconter mutuellement leurs journées, ils décidèrent d'aller dormir là-haut, sur la falaise. Nie lui prit la main et commença à marcher quand galant il la prit dans ses bras pour la porter. Elle sourit, passa ses bras autour de son cou et lui fit plein de petits bisous durant le trajet. Ce qui ne lui facilitait pas trop la tâche.

Au pied du chemin qui montait assez sec, Nie se remit à marcher, il ne fallait quand même pas abuser, il lui fallait garder quelques forces pour là-haut quand même. Elle sourit d'un air coquin, et c'est bras dessus, bras dessous qu'ils arrivèrent là ou Nie avait préparé le coin pour dormir.

Ils s'assirent l'un contre l'autre près du bord pour admirer un moment les reflets de la lune dans la mer et se laisser bercer par son grondement incessant. Nie saisit d'une main une couverture et la jeta d'un geste habile sur leurs épaules, les nuits commençaient à être fraiches maintenant. Puis se blottissant contre lui, elle savoura l'instant présent tout en ayant en tête quelques idées pour la suite. Une lueur coquine apparut dans ses yeux, et trois secondes plus tard, Junk se retrouva sur le dos, Nie accoudée contre lui, une main posée sur son cœur qu'elle sentait battre plus vite sous le coup de la surprise. Elle ne put s'empêcher de rire avant de lui déposer un baiser juste à la commissure des lèvres
Revenir en haut Aller en bas
Junk
Calaisien mystérieux
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Les falaises   23/09/09, 10:57 am

Junk qui avait passé ces deux derniers jours à travailler à l'écart de tout le monde, en eu marre et décida de rentrer au village pour retrouver sa douci Nienna qui lui manqué tant.Il chercha son cheval pour rentrer plus vite mais le bougre avait encore disparu on ne sait ou... bien qu'aillant une petite idée sur la question.
Arriver au village à peine eu t'il le temps de traversé deux rues qu'il tomba nez à nez avec sa Ni, ils s'enlacèrent tendrement.

Citation :
Oh toi, tu as encore trop travaillé aujourd'hui
Lui dit elle.

Il sourit et fit un hochement de la tête, en effet ça faisait quelques nuits qu'il ne dormait pas trop.
Après s'être raconter leur journée respective ils prirent la direction des falaises ou Nienna avait préparé un coin pour la nuit.
A peine avaient ils fait cinq pas qu'il la prit dans ses bras, elle était toujours aussi légère pour lui et elle adorait toujours autant se faire porté.
Une fois arrivé devant le petit chemin qui était plus pentu elle descendit de ses bras, se mit à coté de lui et passa son bras dans le sien et ils avancèrent tout les deux, elle souriante... à quoi pouvait elle penser ?
Une fois à l'endroit ou Nie avait préparé pour pouvoir passer la nuit ils se rapprochèrent encore plus ils regardèrent un peu la mer quand il se fit mettre sur le dos s'en rien comprendre à ce qui lui arrivé.
Il lui sourit et senti un baiser sur le coin de ses lèvres, il sentait son cœur battre de plus en plus vite.
Il passa un bras dans son dos et la fit roulé sur lui et l'embrassa tendrement tout en caressant ses cheveux avec son autre main.

Tu m'as manqué ces deux derniers jours... lui chuchota dans l'oreille avant de lui mordiller le lobe.

Il laissa glissé ses deux mains le long de son dos et lui caressa les hanches et sentit son cœur accéléré.
Revenir en haut Aller en bas
Nienna
Calaisien et fier de l'être !
avatar

Nombre de messages : 277
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: Les falaises   24/09/09, 05:18 am

Nie se retrouva en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire allongée sur lui. Elle sourit, aimant et savourant d'être tout contre lui. Elle aimait qu'il lui caresse les cheveux. Il avait des gestes si tendres et si doux qu'elle fondait à chaque fois tel le premier flocon de neige lorsqu'il touche le sol.
Lorsqu'il lui murmura qu'elle lui avait manqué, son cœur se mit à battre la chamade et sentit un grand frisson lui parcourir le corps lorsqu'il lui mordilla le lobe de l'oreille. Elle enfouit son nez dans le creux de son cou pour y déposer de nombreux bisous, sentit ses mains la caresser et savoura, notant que leurs deux cœurs battaient à l'unisson.

Puis sa bouche chercha la sienne et elle l'embrassa passionnément tandis que ses mains commençaient à fureter de ci de là sous sa chemise, chemise qui ne tarda pas, tout comme le reste des habits d'ailleurs, à se retrouver jetée en vrac sur l'herbe. Bouches qui se trouvaient, se reperdaient pour s'égarer un moment sur une peau chaude et douce, des mains caressantes qui exploraient et attisaient le désir, deux lanques qui dansaient une farandole endiablée.
Deux corps, deux ombres qui s'enlaçaient et roulaient dans la nuit étoilée, qui s'aimaient tendrement, passionnément, sauvagement parfois. Seules les étoiles et la lune étaient témoins de leurs ébats, de leur amour
Nuit de plaisir intense qui allait encore une fois être trop courte. Nie en savoura donc chaque instant, chaque seconde. Elle n'entendait plus le grondement sourd de la mer, ils étaient seuls et à mille lieux de tout.


Les premières lueurs du jour apparaissaient quand terminant par de douces caresses ils se blottirent simplement l'un contre l'autre, Nie posant sa joue contre son cœur après lui avoir murmuré
Je t'aime
au creux de l'oreille.

Tout doucement elle sombra dans le sommeil, un léger sourire sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Junk
Calaisien mystérieux
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Les falaises   24/09/09, 10:52 am

Après toute une nuit agité par d'innombrable caresse et autres douceurs mutuelle, mais aussi quelques moments un peu plus sauvage que même les gens du village ont du entendre, tout ceci mêlé aux bruits des vagues se fracassant contre les falaises avait donné une nuit magnifique pour les deux corps maintenant étendu l'un contre l'autre encore chaud et transpirant de la nuit.
Après un dernier mot de sa douce qui se laissa emporter vers le royaume des songes, il lui caressa la pointe de ses cheveux qui avec la légère brise volaient autour de son visage et le chatouillé un petit peu. Il la regarda s'endormir tout doucement profitant de l'avoir dans ses bras toute à lui, il se rappellera de cette nuit qui malgré la température fut pour lui une nuit d'été dans le sud du royaume tant la chaleur fut exceptionnelle.
Il se laissa lui aussi glisser dans les bras de Morphée.
Revenir en haut Aller en bas
Nienna
Calaisien et fier de l'être !
avatar

Nombre de messages : 277
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: Les falaises   25/09/09, 01:03 pm

Au petit matin, Nie se réveilla en sueur. Mais pas pour les mêmes raisons que la nuit, dommage. Un cauchemar, une saleté de cauchemar, des morts partout, des artésiens. Elle secoua la tête et se prit le visage à deux mains.

*Allez ma grande, pas le moment d'avoir des idées noires, une nuit quasi magique, l'homme que j'aime à mes côtés, mes amies vont bien.... hop secoues toi là * se dit-elle.

Elle regarda Junk qui semblait dormir paisiblement à ses cotés, se mit sur son séant et l'observa un moment. Elle adorait le regarder dormir. Elle lui déposa un doux baiser au coin des lèvres et commença à le titiller à l'aide d'un brin d'herbe qu'elle cueillit.
Elle commença par lui passer dans le cou, puis sur le torse, remonta vers le cou et hop, dans l'oreille. Elle entendit une espèce de grognement. Et pouffa. Avant de recommencer jusqu'à ce qu'il ouvre un œil.

Puis le voyant commencer à se réveiller, elle se leva, à la fois pour esquiver la réaction de l'ours qui grognait et pour enfiler sa chemise. Elle venait d'avoir une envie : aller se baigner.
Elle s'approcha du bord de la falaise, s'étira et respira l'air frais à plein poumons puis lorgna vers la plage en contrebas, vers la droite. La mer était tentante.

Se tourna vers Junk, le vit encore allongé... Retourna près de lui, souire aux lèvres et s'agenouilla pour lui glisser à l'oreille :


Bonjour mon amour, çà te dirait d'aller te baigner ?


Lui planta un bisous sur le nez, lui prit les mains et essaya de le tirer.

Allez, hop, debout, on va se baigner, la mer est belle, il y a de jolies vagues... hop hop !

Il résistait le bougre. mais elle était têtue. Elle voulait qu'il vienne avec elle se baigner pour avoir le plaisir de l'éclabousser et le taquiner dans les vagues.
Revenir en haut Aller en bas
Junk
Calaisien mystérieux
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Les falaises   28/09/09, 11:47 am

La nuit agité avait laissé place à une matinée ensommeillé pour le couple, quand quelque chose dérangea Junk dans son sommeil c'était peut être une bestiole qui lui grimpait dessus et s'amusait à le chatouiller. Lorsqu'il ouvrit les yeux il vit que c'était sa douce qui l'embêtait avec une herbe et en plus ça la faisait rire.
Il la vit se levé, la nuit fut courte pour lui il ne bougea même pas un cheveux que la voila déjà au bord de la falaise à s'étirer, il ferma les yeux pour se rendormir quand.

Citation :
Se tourna vers Junk, le vit encore allongé...
Retourna près de lui, souire aux lèvres et s'agenouilla pour lui
glisser à l'oreille :


Bonjour mon amour, çà te dirait d'aller te baigner ?


Lui planta un bisous sur le nez, lui prit les mains et essaya de le tirer.

Allez, hop, debout, on va se baigner, la mer est belle, il y a de jolies vagues... hop hop !

Il sourit mais se demanda pourquoi tant de vivacité le matin hein ? mais il aimait la voir sourire comme ça, il résista à ses tentatives pour le lever et même plus il l'attrapa et l'amena à lui.

Viens voir un peu la toi.

Il l'embrassa tendrement et la serra dans ses bras et lui chuchota.

On va y aller mais on est pas pressé non plus faudrait pas que je tombe dans le petit chemin pour descendre vers la plage.

Il roula avec Nie dans ses bras et se retrouva dessus elle, lui sourit et lui mordilla le lobe de l'oreille.

ça fait du bien un reveil comme ça, on peut y aller maintenant si tu veux.

Il se leva enfila ses braies, aida Nie à se lever et ils prirent le chemin pour descendre à la mer.
Revenir en haut Aller en bas
Nienna
Calaisien et fier de l'être !
avatar

Nombre de messages : 277
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: Les falaises   29/09/09, 04:44 am

Alors qu'elle s'entêtait à le tirer pour le faire se lever, elle le vit sourire. *Ah enfin il se réveillait,* se dit-elle. Croyant que c'était gagné elle ne se méfia pas et se sentit attirée contre lui tandis qu'il lui disait

Citation :
Viens voir un peu la toi.

Et se retrouva sur lui.
Il l'embrassa et elle savoura ce premier baiser matinal et le lui rendit tout aussi tendrement.
Sourit quand il lui chuchota son excuse pour trainer un peu... rit quand il la fit rouler, et lui mordilla l'oreille. Là, elle frissonna un peu en plus. Elle allait changer d'avis et retarder un peu la baignade mais


Citation :
ça fait du bien un reveil comme ça, on peut y aller maintenant si tu veux.

Nie le regarda alors avec un air malicieux se lever et enfiler ses braies, pensant
* rho toi tu vas pas les garder longtemps tes braies, atta qu'on arrive à la plage *.
Et après qu'il l'eut aidé à se relever, en parfait galant homme, ils se dirigèrent vers le chemin escarpé qui menait à la plage, le sable, les vagues.
Souriante, elle imaginait déjà ce qu'elle allait lui faire, la fraicheur vivifiante de l'eau sur leurs corps, les fous rires, les éclaboussades et autres jeux qu'ils allaient inventer, et dérapa du coup à plusieurs reprises, se raccrochant à lui de justesse.

Oups, beh çà glisse là ce matin. Je ferais mieux de faire attention moi.

Voyant qu'il allait rajouter quelque chose, elle lui déposa un tendre baiser sur les lèvres. Elle ne voulait surtout pas l'entendre dire "fais attention, sois prudente", çà elle ne l'était jamais. Mais elle ne voulait pas non plus qu'il s'inquiète donc ralentit et se concentra sur la descente. Et ils continuèrent sans encombres pour atteindre l'objectif principal : la mer.

Arrivés sur le sable, elle l'entraina en courant vers les vagues, ne pensant plus du tout ni aux braies qu'il portait et qu'elle avait décidé d'arracher, ni de sa longue chemise. Les vagues, l'eau...
Elle accéléra, s'étonnant qu'il résiste un peu.,n'eut pas le temps de lui demander pourquoi qu'elle sentit les premières vaguelettes lui mouiller les pieds.

Alors en riant, elle lui lâcha la main, et se tournant face à lui l'éclaboussa joyeusement.

Waoughhhh !!! elle est bonne hein ? Dis..... Allez, essaie de m'attraper.

Et elle fila plus loin, s'enfonçant dans la mer jusqu'à la ceinture et commença à nager avec délice. Soudain stoppa et fit du sur place, le temps de voir si Junk la rejoignait ou non.

Revenir en haut Aller en bas
Junk
Calaisien mystérieux
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Les falaises   01/10/09, 10:54 am

Ils descendaient tout les deux le long du chemin, ils étaient pas encore tout à fait réveille et cela s'entendit quand.

Citation :
Oups, beh çà glisse là ce matin. Je ferais mieux de faire attention moi.


Il n'eut pas le temps de dire quoi que ce soit qu'un baiser venait l'empêcher de dire à sa Nienna de faire attention, il savait qu'elle ne voulait pas qu'il s'inquiète pour elle et encore moins qu'il lui dise de faire attention.
Le reste de la descente ce fit sans encombre, une fois arrivé au plat de la plage elle reprit les devants et le traina dans l'eau jusqu'à mi mollets. Il résistait pour ne pas allé plus loin et abimer ses braies.Elle ne faisait plus attention à rien la mer lui avait oublié qu'elle portait encore une chemise et qui allait bientôt être mouillée si elle avançait encore un peu.
Quand elle vit que Junk résistait elle se retourna et l'éclaboussa en riant.

Citation :
Waoughhhh !!! elle est bonne hein ? Dis..... Allez, essaie de m'attraper.

Il ferma les yeux très vite pour que l'eau ne les lui piquent pas, mais lorsqu'il les ouvrit à nouveau elle était déjà parti à la nage en direction du large. Il décida donc de retourner sur la plage poser ses braies et partir la rejoindre et nager un peu avec elle, une fois arriver sur le sable les braies quitté il regarda ou était sa Ni, elle était en trin de faire du surplace et regardait dans sa direction pour voir ou lui il en était. Elle devait se dire "toujours en trin de trainer celui la". Il nagea vite pour la rejoindre et lorsqu'il arriva à son niveau lui fit un bisou sur la joue et sourit.

Fallait bien que je quitte mes braies, regarde ta chemise toi. dit il en riant et profitant de la transparence.

Le temps que Nienna prit pour regarder sa chemise il plongea et avança encore plus au large sous l'eau pour éviter de se faire voir.
Revenir en haut Aller en bas
Nienna
Calaisien et fier de l'être !
avatar

Nombre de messages : 277
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: Les falaises   02/10/09, 05:06 am

Nienna vit Junk... toujours sur la plage. Gné ? Mais qu'est-ce qu'il attendait ? Ne remarqua même pas qu'il avait enlevé ses braies, elle avait tellement l'habitude de le voir nu, même en taverne les mercredis - c'était un cambrésien pure souche. Elle admirait quand même de loin, tout en continuant son sur place : sa silhouette élancée mais superbement musclée, un vrai corps d'athlète, ses longs cheveux que la brise matinale s'amusait à ébouriffer. Franchement, y'avait pas plus beau.
Le vit enfin entrer dans l'eau et nager assez rapidement vers elle. Ah béh quand même, elle avait failli attendre là.

Son visage s'éclaira, et un éclat de tendresse brilla dans ses yeux quand il lui sourit et lui fit un bisou.Ce même sourire qui lui avait fait tourner la tête lors de leur première rencontre et qui avait toujours ce pouvoir...
Bon, attente pardonnée.
Elle allait lui proposer de faire une ch'tite course quand


Citation :
Fallait bien que je quitte mes braies, regarde ta chemise toi

Elle ouvrit la bouche de surprise et baissa le nez, un peu trop même, une vaguelette en profita.Toussota, recracha, souffla... et pesta bien sûr.

Pffffffff pas bon l'eau, beurk !


Et remarqua enfin, que oui, il avait raison - bon d'accord, une fois de plus - et qu'elle avait oublié d'enlever sa chemise. *Bon, beh trop tard hein* se dit-elle. Mouillée pour mouillée, elle allait pas l'enlever maintenant. Les vagues l'emporterait.

Releva le nez et.... Plus de Junk. Disparu. Elle tourna sur elle-même dans l'eau plusieurs fois, personne.
Elle frappa l'eau du plat de la main.

Mais oukilééééééééééééééééé
...
JUNKKKKKKKKKK ! Ohééééééééééééé


Essaya de voir par transparence si elle le voyait sous l'eau.. mais ne distinguait rien de précis. Se douta bien qu'il était quelque part, sous l'eau, mais où ? De quel côté allait-il surgir ? Allait-il lui chatouiller les pieds ?
A cette pensée, elle se mit à battre des jambes frénétiquement. Au moins aurait-il du mal à les lui choper.
Ou bien allait-il l'attirer et la faire couler ?
Elle se remit alors à nager mais lentement, parallèlement à la plage... pistant, a droite, à gauche, puis se laisser porter un peu sur le dos histoire de voir s'il n'arrivait pas par derrière pour la surprendre, reprenant ensuite sa nage.
Elle commençait un peu à s'inquiéter, espérant qu'un courant de fond ne l'avait pas emporté trop loin. La mer avait ses pièges, malgré son calme apparent. Changeant brusquement de direction elle se dirigea vers le large, s'arrêtant parfois pour hurler son nom.
Revenir en haut Aller en bas
Junk
Calaisien mystérieux
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Les falaises   02/10/09, 10:59 am

Junk toujours sous l'eau avait avancé vers le large, il n'avait pas eu à l'idée de faire peur ou de couler son amour. Il ressorti une trentaine de mètres plus loin et vit que Nienna l'appelait tout en nageant. Il ne répondit pas et fit le chemin inverse à nouveau sous l'eau pour arriver discrètement à sa hauteur.
Une fois arrivait à son niveau et lui attrapa les hanches et ressorti tout content de lui.

Tu avais raison ça fait du bien un petit plongeon le matin.

Il lui fit un baiser pour la remercier de lui avoir dit de venir se baigner.

J'espère juste que mes braies vont pas s'envoler sur la plage.

Puis il pensa de toute façon ça changera pas grand chose, elles me servent pas souvent.
Il avait une terrible envie de prendre Nienna dans ses bras et de se laisser allé à divers câlin, mais il réfléchit que ça serait dur de rester hors de l'eau si les bras et les jambes ne pouvaient plus bouger et pour calmer un peu son envie il s'approcha encore plus d'elle et l'embrassa passionnément. Il ne put s'empecher de regarder la chemise de Nie qui laissait apparaitre ses magnifiques formes qu'il aimait tant sentir contre lui.

On fait une course jusqu'à la plage pour finir de nous réveiller comme il faut ? mais tu m'attends j'ai pas beaucoup l'habitude de nager moi.

Il lui mentait il savait très bien nager, il avait écumer pas mal de rivières dans son enfance.
Il fit un grand sourire à sa chérie pour lui faire comprendre qu'il plaisantait.
Revenir en haut Aller en bas
Nienna
Calaisien et fier de l'être !
avatar

Nombre de messages : 277
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: Les falaises   03/10/09, 05:39 pm

Surprise, Nie se retint à temps pour ne pas ouvrir la bouche en grand et pousser un cri quand elle sentit ses mains sur ses hanches.
L'eau de mer, elle en avait déjà assez bu comme çà.

Lui rendit son baiser et accepta avec joie la course jusqu'à la plage.

Elle nageait bien, mais se doutait que lui aussi.Une intuition. Il avait la forme, et pour avoir disparu aussi longtemps sous l'eau, il semblait être dans son élément. Aussi fit-elle semblant de le croire mais se doutait bien qu'elle arriverait bonne dernière. Et s'en fichait.


D'accord. Attention....... Un..... Deux.... Trois....


Il s'élancèrent vers la plage, nageant le plus vite possible. Quel bon exercice dès le matin. Elle remarqua au début qu'il restait à sa hauteur, or elle était sûre qu'il pouvait facilement gagner.
Ralentissant quelques secondes, elle lui lança :


Hey, pas de triche, c'est une course, alors que le meilleur gagne !!!!!!!

Et repartit de plus belle.
Il ne tarda pas à la dépasser et arriva premier, comme elle s'y attendait.
A bout de souffle, exténuée mais joyeuse, elle se traina plus qu'elle ne marcha sur la plage et s'y affala pour reprendre sa respiration. Pfiouuuuuu. Il faudrait qu'elle reprenne ses baignades matinales tous les jours de retour chez elle. Ou où qu'elle soit. Elle avait un peu négligé sa forme physique ces derniers temps.

Se releva, trempée, chemise et cheveux dégoulinants et... pleins de sable.
S'approcha, et déposa un baiser sur les lèvres du vainqueur.


Bravo mon chéri.

Ils restèrent un moment à reprendre leur souffle. Nie en profita pour enlever sa chemise et la tordre avant de la renfiler. Laissant ses cheveux s'égoutter d'eux-même, accoudée, yeux tournés vers le ciel et humant l'air salé.
Puis elle le vit remettre ses braies. Se releva elle aussi, et décidèrent de remonter finir de se préparer. Il leur fallait bientôt rejoindre les autres. L'heure du combat approchait.

C'est tranquillement qu'ils remontèrent vers leur campement privé, prirent le temps d'avaler quelque nourriture. Nie récupéra leurs affaires un peu éparpillées de ci de là, roula les couvertures. Puis, siffla les chevaux, et paqueta le tout derrière les selles. Il était temps d'y aller.
Avant de sauter en selle, elle se retourna vers lui, l'attira par le pan de sa chemise, et lui murmura


Fais attention à toi, et n'oublie pas que je t'aime.

L'embrassant tendrement une dernière fois, elle enfourcha sa monture, et attendit qu'il fasse de même afin d'aller rejoindre leurs lances respectives, au petit galop.

Fini les câlins, les choses sérieuses allaient commencer.

Revenir en haut Aller en bas
Junk
Calaisien mystérieux
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Les falaises   05/10/09, 11:29 am

Une fois tout rangé et prêt pour le départ vers leur lance respective il se fit attiré par Ni, elle lui déposa un baiser et lui dit d'être prudent. Il lui sourit fit oui de la tête avant de la prendre dans ses bras et lui murmurer.

Je t'aime prend soin de toi.

Il l'embrassa tendrement et sentit son cou une dernière fois avant d'aider Nie à grimper sur son cheval, puis il en fit de même et ils se dirigèrent vers leur lance sereinement, ils savaient leur cause juste rien ne pourrait leur arriver.
Junk sifflotait même tout en regardant sa douce diriger sa jument.
Ils se séparèrent pour prendre place dans leur lance, encore une nuit de combat les attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Kiki
Chef(taine) des commères


Nombre de messages : 715
Date d'inscription : 11/10/2009

MessageSujet: Re: Les falaises   06/12/09, 11:15 pm

[Autre jour, autre nuit.]

Après avoir quitté le bureau du guet, Kiki trouva un grange un peu à l'écart, elle l'inspecta et remarqua le grenier, elle y monta avec ses affaires. Elle y découvrit de la paille un peu humide mais convenable pour lui faire un lit le temps de se trouver une maison. Elle s'y installa et commença à ressasser sa journée au bout de quelques instant elle n'y tient plus et décida d'aller en taverne espérant que cela lui ferait du bien.
Quand elle entra dans la taverne de la mairie il y avait du monde dont Bry, elle était heureuse de le voir mais pour une fois c'est elle qui avait envie de râler ce qui ne l'arrangeait pas étant obligée de garder le secret tant que la comtesse n'avait pas validé sa démission.

Après avoir bu une petite dizaine de chope, il lui fallut prendre l'air aussi elle quitta la taverne et se dirigea vers la falaise. Nie lui en avait souvent parlé, elles avaient prévue d'ailleurs d'y faire une petite fête mais qui comme souvent avait du être annulée. Bref, elle s'y rendit mais le chemin lui paru long surement dû au faite qu'elle ne marchait pas bien droit lorsqu'elle arriva, elle évita de s'approcher trop du bord.

Elle trouva une grosse pierre sur laquelle s'adosser et s'y installa regardant un instant devant elle, elle avait eu une journée affreuse et la nuit ne s'annonçait pas mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Kiki
Chef(taine) des commères


Nombre de messages : 715
Date d'inscription : 11/10/2009

MessageSujet: Re: Les falaises   07/12/09, 03:28 pm

La nuit était bien avancée, les nuages cachaient par moment le morceau de lune qui éclairais la falaise et le froid obligea Kiki à se lever non sans mal. Les effets de l'alcool la firent tituber, heureusement elle ne se dirigea pas vers le bords mais commença à descendre un peu trop vite pour finir par s'emmêler les pieds dans son bouclier.

Elle roula sur une partie de la pente pour finir allongée sur son bouclier, sur le ventre. L'herbe mouillée fit augmenter la vitesse et c'est les yeux grands ouverts qu'elle descendit jusqu'en bas. Par quel miracle ou peut être l'instinct de survie, elle réussi à tourner de façon à mettre son bouclier entre elle et le rocher qui se présentait devant elle. Celui ci arrêta sa glissade mais le choc fut violent et Kiki fût bien sonnée, elle s'évanouit sur le coup et quand elle retrouva ses esprits une violente douleur dans l'épaule se fit sentir.

Malgré tout, elle parvint à se lever et retourna au village, en passant dans la rues des tavernes, elle décida d'y entrer pour se remettre de ses émotions.
Elle fut rejointe par des villageois et n'étant pas du genre à se plaindre, voulant surtout éviter la rencontre avec un charlatant se disant médiastre, Kiki fit comme si de rien n'était. Elle but encore quelques chopines pour l'aider à oublier la douleur dans son épaule et se décida enfin à aller dormir un peu.

Elle partie donc dans la direction du bureau du guet mais arrivée devant la porte elle fit demi tour se rendant compte qu'elle n'y était plus la bienvenue. Se souvenant vaguement de la grange, elle se mit à sa recherche et c'est au bout d'une bonne heure, après en avoir visitée beaucoup qu'elle retrouva enfin celle qu'elle avait choisi au départ.
Il lui fallut monter à l'échelle pour atteindre le grenier, son pied ripa plusieurs fois et à chaque fois cela tirait sur son épaule, elle soupira de soulagement quand elle arriva en haut puis elle se cacha dans la paille pour s'endormir aussitôt.
Revenir en haut Aller en bas
Glassheart
Calaisien et fier de l'être !
avatar

Nombre de messages : 208
Localisation : Dans les nuages
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Les falaises   15/02/10, 11:42 am

Glass marchait d'un pas vif, pour se réchauffer du vent mordant, emmêlant ses cheveux. Elle emmitoufla son visage plus chaudement dans sa cape; accéléra la cadence. Elle arriva en haut de la falaise, essoufflée, se tenant le côté de la main mais la vue y était tellement saisissante qu'elle ne regretta pas sa marche forcée. La mer déchainait ses vagues contre la roche stoïque. Les nuages bas se mélangeaient mélancoliquement à l'écume grise et au brouillard diaphane. Les flots tourbillonnaient furieusement, mugissant sous les assauts violents du vent et de la marée. L'eau s'enroulait brutalement dans les aspérités de la pierre et refluait par saccade, laissant les rochers affligés luire un court moment quand un rayon timide de soleil perçait les épais nuages pour éclairer tristement, l'espace d'un instant, les gouttelettes désespérément accrochées à la roche, comme des larmes de mer.
Glass laissa le vent rabattre les embruns sur son visage et se mêler à ses larmes. Elle les laissa couler un temps infini, jusqu'à ce que le froid lui ait engourdi le corps et le cœur. Elle tourna alors son regard embrumé vers Calais et descendit lentement, prenant garde de ne pas glisser sur la roche détrempée.
Revenir en haut Aller en bas
angedelalune22
Calaisien et fier de l'être !
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 28
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Les falaises   18/02/10, 11:47 pm

De retour enfin chez elle après près de quatre mois d'absence. Mais cet éloignement se fesait ressentir. Elle était comme une étrangère pour Calais. Tout recommencer, champs, échoppe et le plus dure... amis. Est ce qu'elle avait manqué à quelqu'un? Nan, elle ne le pensait pas.
Elle avait marché, sans vraiment regarder où elle m'était les pied et quand elle regarda en face d'elle, elle était déja en haut des falaises. Instinctivement, elle regarda l'horizon et pensa à Nienna, sans elle, elle n'avait plus aucune personne à qui se confier, avec qui rire...
Elle s'assie et soupira. Tellement heureuse de retrouver Calais et si triste... La seule chose bien était qu'elle pouvait chaque jours, chaque heure revenir là et confier ses pensées au vent, à l'écume des vagues... seuls confidents qui lui restaient.
Revenir en haut Aller en bas
angedelalune22
Calaisien et fier de l'être !
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 28
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Les falaises   27/01/11, 02:39 pm

Angy arriva tout essouflée en haut de la falaise, elle avait couru tout le long. Elle avait été appelée, comme attiré par une voix. Cela fesait au moins 1 an qu'elle n'était pas venue ici mais tout était aussi beau. Elle se rapprocha du bord, respira un grand coup puis cria, au moins là, elle était libre de se laisser aller. Elle s'assie au bord et regarda la mer, laissant ses cheveux flotter dans cette fraiche brise. Elle se laissa aller dans ses pensée, elle était de nouveaux heureuse mais il y avait toujours ce vide, ce manque d'amour...
Revenir en haut Aller en bas
Platipus
Calaisien et fier de l'être !
avatar

Nombre de messages : 172
Age : 9
Localisation : Calais la Libre
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: Les falaises   02/02/11, 04:25 pm

Platipus faisait sa promenade quotidienne en haut des falaises. Ca le detendait et il en avait bien besoin entre ses fonctions de meunier et celle de garde de l'Ost. En général il prenait une bonne heure avant de retourner moudre son grain. Après ca, il était comme ressourcé, lavé de ses fatigues et de ses soucis.

Ce jour là il fut surpris de voir quelqu'un assit dans l'herbe, contemplant la mer à l'endroit meme ou il avait l'habitude de le faire. Il décida de ne pas déranger la dame et préféra faire demi-tour, heureux de voir qu'il n'était pas le seul à apprécier ce lieu magique.
Revenir en haut Aller en bas
angedelalune22
Calaisien et fier de l'être !
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 28
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Les falaises   03/02/11, 03:26 pm

Elle avait perdu la notion du temps, elle ne savait même plus depuis quand elle était là. Sans savoir pourquoi, elle tourna la tête et vit un homme plus loin s'avancer puis faire demi tour. Instinctivement elle lanca un "Bonjour" mais surment trop tard.
Elle haussa les épaules, se le leva mais ne pût bouger, resta là, sans vraiment savoir où aller.
Revenir en haut Aller en bas
yrianna
Général(e) en chef des commères
avatar

Nombre de messages : 1816
Localisation : partout et nulle part ...
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: Les falaises   01/06/11, 11:22 pm

Yria avait besoin de prendre l'air et marchant sans réfléchir, elle se retrouva sur la falaise.
Elle aimait bien cet endroit calme et reposant, sans compter la vue magnifique sur la mer qui la berçait et calmait ses angoisses.
Elle s'assit dans l'herbe douce et se mit à réfléchir.
Elle avait enfin réussi à parler à Lord, il était temps qu'elle reprenne son destin en main !
Elle aimait beaucoup Lord mais il n'était toujours pas prèt à s'engager réellement et même si elle avait l'esprit ouvert, elle souffrait terriblement de ses "écarts"...
Et puis, elle avait fait une rencontre, dans des circonstances plutôt marrantes, qui occupait toutes ses pensées réussissant à éclipser Lord, ce qui n'était pas rien !
Yria s'allongea, laissant le soleil lui réchauffer le visage et le coeur et ferma les yeux toute à son doux rève ....
Revenir en haut Aller en bas
charmeur
Petiot


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 02/06/2011

MessageSujet: Re: Les falaises   02/06/11, 04:14 pm

charm' ne sachant que faire et pensant a cette dame qui avait su lui redonner gout a l'amour perdu decida d'alle faire un tour du cote des falaises.
il traversa la ville toujours dans ses songes mais un sourire lui eclaire le visage, il marche et marche comme si le temps n'avait pas d'importance a ses yeux .se qu'il lui change a ses alles et venues en taverne
il arrive sur les falaises , une brise lui caresse le visage , il fait beau , le soleil etait au rendez vous.
il vit a l'horizon la mer qui venait se jeter sur le sable , il ecouta le bruit que faisait l'eau retombant avec douceur .
il se mit a marcher toujours le regard dans le vide , et apres un instant il appercu une ombre , une silhouette, se demandant qui pouvait comme lui avoir besoin d'aller prendre un bol d'air si loin de la ville
il continu son chemin s'approchant de la personne, d'un pas lent arrive presque a son niveau et reconnu la dame..
il l'avait rencontre en taverne le jour de son arrivee , ils avaient bien rit, cela fut une soiree dont il n'oubliera jamais
toujours avec une douceur qu'il lui est propre s'approche d'elle et exquisa un petit et timide bonjour dame
il la regarda ....elle est dans ses pensees se dit il ...il reste debout devant elle et n'ose s'assoir .
il n'avait jamais ressentit comme a se moment un tel pincement au niveau du coeur. il sait que cette dame a su trouver la clef pour lui ouvrir le coeur
il decida de s'assoir pres d'elle et d'un petit chuchotti lui dit
bonjour chere dame et la regarde
Revenir en haut Aller en bas
yrianna
Général(e) en chef des commères
avatar

Nombre de messages : 1816
Localisation : partout et nulle part ...
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: Les falaises   02/06/11, 05:00 pm

Yria, perdue dans ses pensées ressentit tout à coup une présence près d'elle.
Elle ouvrit discrètement un oeil, espérant secrètement voir ....


Mon rève se réalise ! se dit elle, ravie

Elle ouvrit alors tout grand les deux yeux et sourit à l'homme qui la regardait :

Vous êtes venu ! bonjour, je suis contente de vous voir. Avez vous trouvé facilement ?

Elle le regardait, se demandant si ce n'était pas un rève.
Elle toucha doucement sa main pour vérifier, mais non il était bien réel !


Dernière édition par yrianna le 06/07/11, 10:20 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
charmeur
Petiot


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 02/06/2011

MessageSujet: Re: Les falaises   04/06/11, 11:21 pm

il la regarde ouvrir les yeux , il y voyait un grand bonheur a l'interieur puis elle lui dit

Citation :
Vous êtes venu ! bonjour, je suis contente de vous voir. Avez vous trouvé facilement ?

avant de repondre il lui prit la main quelle avait deposee sur la sienne et y deposa un doux baiser et lui repond en la regardant dans les yeux

bein oui je suis venu pour voir si la vue et comme l'on dit jolie ...ravissante....et je peux me rendre compte que c est vraiment reel

il garde sa sa main dans la sienne et continu

mais meme si la vue est magnifique ..heuu elle ne sera jamais aussi belle que vous ...vous etes magnifique ....

lui sourit en lui serrant delicatement la main

mais a vrai dire je suis passe ici conduit par mon coeur et j'ai bien fait car il ma ammene vers la plus charmante des dames

continuant a sourire lui reprend la main et y redepose un doux baiser

dites moi vous etiez entrain de rever ?

la regarde et lui sourit ... se mit a regarder a l'horizon et dit

c'est d'ici que l on peut jeter des cailloux ?

la regarde et rit



Revenir en haut Aller en bas
angedelalune22
Calaisien et fier de l'être !
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 28
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Les falaises   06/11/11, 04:00 pm

Elle s'en voulait d'avoir attendu si longtemps avant de revenir ici... Elle avait eu tellement d'occassion, combien de fois c'était elle retrouver sur le chemin la menant ici?
Elle arriva en haut de la falaise et s'arreta un instant, juste pour admirer. Elle sourit puis alla un peu plus loin, là où la falaise avançait, là où il y avait tant de chose en souvenir. Elle se posa dans l'herbe, près du bord, elle contempla la mer, l'horizon, le soleil qui descendait doucement pour se refugier dans le creux des vagues. Puis elle sortie de son sac une petite flasque de calva et rit toute seule


Tu vois Nienna, j'oublie pas notre rituel, même si aujourd'hui je le pratique seule...

Bravo, maintenant elle se parlait toute seule. La dernière fois qu'elle était venue là, Angy n'arrivait pas a se trouver une place à Calais. Le bilan était fait, bien qu'il n'y ai plus grand monde, elle se sentait de nouveau mieux ici mais il lui manquait quelquechose. Une partie d'elle n'arrivait pas a se sentir combler et ce manque la rendait mélancolique.

Tandis qu'une larme perla au coin de son oeil, elle but une gorgée de calva et resta là, assise, à attendre...
Revenir en haut Aller en bas
angedelalune22
Calaisien et fier de l'être !
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 28
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Les falaises   08/11/11, 03:41 pm

Ce soir, c'était avec enthousiasme qu'elle montait à la falaise. Un large sourire, de super humeur, tout allait bien pour la bonne raison que Nienna était de retour.
Elle alla directement vers leur coin, posa quelques branches de bois qu'elle avait ramassé en route (peut être auraient elles besoin d'allumer un feu) et posa une de ses flasques de calva a coté d'elle.

Maintenant plus qu'à attendre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les falaises
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» D&D 4.0 - Soirée test et formation du groupe
» La Campagne du Norfendre - Hänsfelt Dorn
» Mes décors
» [Résolu] Faire un Canyon
» Minerai Machalite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum pour la ville de Calais  :: La ville de Calais :: Au delà des murs : "La vie des Calaisiens"-
Sauter vers: